pixel facebook
Programme-one-to-one-biarritz-2018""

Programme

Useradgents : Vocal, les impacts et l’apport technologique des assistants

Le vocal est une fonctionnalité qui connaît une véritable expansion, comme expliqué au cours de cette conférence du rassemblement One to One Biarritz.

Useradgents

 

L’objectif de cette présentation est de faire un point sur le vocal. A l’heure où personne, pas même les acteurs du domaine ne sont en mesure d’annoncer précisément à quoi ressemblerait le vocal dans les dix prochains moins, l’idée est d’exposer un retour d’expérience de l’agence Useradgents.

Qu’est-ce que le vocal ?

 

En 2020, 50% des requêtes Google seront de type vocal, et 75% des ménages américains seront équipés d’assistants vocaux. Le vocal a commencé avec l’essor du smartphone, et atteint aujourd’hui un niveau d’erreur proche du taux d’erreur humain. La reconnaissance vocale est donc un dispositif qui fonctionne relativement bien.

Une enceinte vocale est un appareil relativement volumineux, à ce jour peu esthétique, mais elle a été créée dans le but de s’imposer au milieu des foyers. Son apparence permet de l’inclure durablement dans le paysage et dans les meubles, de s’intégrer en tant que telle. Par ailleurs, de plus en plus d’objets sont aujourd’hui connectés aux assistants vocaux.

A titre d’exemple, Amazon a récemment annoncé l’intégration d’Alexa dans 13 nouveaux devices, dont un micro-onde. Ces objets connectés permettront à Alexa, demain, de contrôler le foyer.

Google et Amazon sont les deux principaux acteurs du secteur, Apple mettant en place une stratégie différente. En Asie, c’est le géant Alibaba qui domine le marché. Les grandes enseignes ont déployé leurs intelligences artificielles (Google Assistant, Alexa et Siri), et permettent désormais d’intégrer leur assistant chez d’autres constructeurs, avec d’autres objets connectés.

Enceinte vocale ou assistant intelligent ?

 

A l’origine, les assistants vocaux étaient des enceintes exclusivement axées sur la voix. Or, les dernières annonces en matière de technologie concernent des enceintes accompagnées d’écrans. Il s’agira donc à l’avenir d’une sorte de tablette intégrant la reconnaissance vocale, mais l’interaction ne sera pas à 100% vocale.

La promesse du vocal est de supprimer la friction du rapport à la machine et d’apporter une interaction plus naturelle. On parle à l’assistant intelligence et il parle à son propriétaire à la manière d’un assistant réel. La reconnaissance des différentes voix dans le foyer est intéressante, car elle fait penser à une personne physique permettant de réaliser des tâches tout en ayant les mains prises.

Le cœur du sujet n’est pas l’enceinte vocale, mais l’assistant intelligent et ce qu’il va apporter et changer à l’avenir. Nous vivons actuellement une révolution de l’interaction et une révolution de l’assistanat, car il sera à terme possible de déléguer des tâches pour qu’elles soient exécutées de manière efficace et qualitative.

Cette double révolution va faire prendre de l’ampleur à la domotique, car les assistants vocaux vont devenir un hub centralisant l’ensemble des objets connectés et en les reliant entre eux.

Par ailleurs, on se dirige vers une suprématie des systèmes d’exploitation. Jusqu’à maintenant, c’était l’utilisateur qui allait manuellement activer les services et les applications des marques. Avec les assistants vocaux, seule la marque la plus pertinente est poussée, hors du contrôle de l’utilisateur. La marque passe au second plan, c’est l’assistant qui décide de la pousser et non plus le consommateur qui va la chercher.

L’exemple de Siri Shortcuts est parlant, puisqu’il permet de créer des raccourcis et d’associer des mots à des activations de services. Siri est nourrie, et est en mesure de réaliser des modèles prédictifs afin de pousser des marques sans que l’enseigne ou le consommateur ne l’aient décidé par eux-mêmes.

Dans quelle mesure l’agence Useradgents est-elle convaincue par cette révolution ?

 

Il existe différents avis à l’agence Useradgents concernant les assistants intelligents. D’une part, celui des convaincus, qui trouvent la présence de l’enceinte vocale ludique en famille et utile via la reconnaissance des voix. D’autre part, celui des sceptiques, qui craignent d’être écoutés et qui pensent que l’enceinte n’apporte rien de concret.

Mais demain, il est possible que le vocal devienne indispensable et qu’on ne sache plus s’en passer pour les tâches quotidiennes les plus banales. Contrairement aux smartwatchs qui constituaient une petite révolution de device, le vocal se présente comme une véritable révolution d’usage.

Intervenants : Solange DERREY et Hugo SUBIL

8 oct.2019
10 Biarritz

#1to1Biarritz